Le cross du collège : l’escroquerie

avenue_europe

Mon amour pour la course à pied est né au début des années 90, à l’époque où les New Kids On The Block nous imposaient des chemises bariolées douteuses mais indispensables si l’on voulait défendre une toute petite chance pour sortir avec Nathalie ou Sandrine, souvent étrangement plus sensibles au charme de Steeve qui, lui, avait l’avantage de posséder une 103 SP « kitée » avec un pot Ninja.

C’était donc à l’époque du collège que tout s’est joué. Le cross de l’école, rendez-vous annuel que tout le monde redoutait. Le moment où l’on assistait à une recrudescence de mecs plâtrés qui, en plus de pouvoir éviter la corvée de courir, gagnaient le droit de consoler leur indisponibilité opportune et passagère avec la dédicace des copains sur le pied.

Une épreuve où j’avais l’habitude de faire de la figuration sauf à une occasion où j’avais miraculeusement accroché le Top 10.

Mais un jour, j’ai eu une révélation : me laisser embobiner par un mec considéré comme étant cool aux yeux des filles. Lui, qui avait moins une âme de Runner que celle d’expérimenter toutes les pitreries possibles, n’avait pas l’intention de parcourir les deux boucles initialement prévues.

Le cross se courait dans le quartier où lui et moi avions grandi, si bien qu’il nous a été très facile de nous planquer dans un petit bois, en attendant que les copains entament leur deuxième tour. Nous avons ensuite repéré les concurrents qui étaient en tête avec leurs beaux équipements, leurs gourdes qui font flop-flop, et nous les avons suivis comme si de rien n’était, en fin de course.

L’effervescence nous a tellement portés que nous n’avons pas su réprimer l’envie de doubler les honnêtes coureurs et de nous offrir une dernière ligne droite sous l’acclamation de la foule. Dans le feu de l’action, j’ai quand même perçu une voix venue de je-ne-sais-où doutant que nous étions passés à la fin de la première boucle.

Mais c’était fait, mon comparse et moi avons même eu le toupet de nous prendre par le bras pour assurer une arrivée ex-aequo. « Une arrivée solidaire » titrait le quotidien du lendemain dans un article avec photo, s’il vous plait.

La suite a été plus compliquée, les réclamations se sont multipliées, nous avons été déclassés puisque nous n’avons pas nié (je ne me souviens pas avoir avoué).

J’avais mérité « l’avertissement conduite » sanctionnant la supercherie, d’autant qu’elle succédait à un devoir surveillé de biologie dans lequel j’avais parlé du club de foot de Gênes pour définir le mot « gène ». J’avais même eu quelques problèmes avec la prof de sports à qui je soutenais mordicus que je ne pouvais pas aller à la piscine car j’étais indisposé.

Il s’agit là de mon premier grand souvenir de coureur et je dois dire que j’y pense parfois à l’entraînement. J’avoue même avoir essayé d’imaginer par quels moyens il me serait possible de tricher pour gagner du temps lors d’une compétition de 10km ou un semi-marathon.

Ce que je ne dirai pas, c’est si oui ou non j’ai retenté… 😉

Publicités

18 réflexions sur “Le cross du collège : l’escroquerie

  1. Le petite fille honnête et sage (et qui gagnait TOUJOURS le cross du collège) que j’étais t’aurait sans aucun doute regardé avec dédain. Mais bon, j’étais plutôt moche, ça t’aurait pas fait trop de tort.

  2. Pingback: Dé-ca-lés : deux blogs running à lire | Running Sucks

  3. Je me souviens bien de cette anecdote! Et ce même si je ne participais pas à cette course là… trop jeune ;-)… Je jouais plutôt des coudes avec Cucherad et consorts…
    Doubler les stars aux baskets étoilées c’était plutôt osé sous les yeux mi-clos de Mademoiselle Sauvet… Et au final une imposture génialement photogénique !!!! Grand moment !

    Peace mon poto!

  4. Super poulain ! Le mot est un peu osé…. Juste bon à ne pas trop mal figurer sur quelques cross entre copains…
    Par contre toi tu enchaines les km! La grande classe !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s